Le savoir archéologique à ses frontières

Paris, 18 novembre 2011, 14h-17h.

Le savoir archéologique à ses frontières

Archaeological Knowledge on its borders

Lieu : Salle Nicolas-Claude Fabri de Peiresc, 14h-17h, INHA, 2 rue Vivienne, 75002 – Paris.

Le séminaire Frontières du patrimoine: circulation des savoirs,  des objets et œuvres d’art, organisé au Centre de recherches interdisciplinaires sur l’Allemagne (CRIA, UMR 8131 CNRS, EHESS), reprendra son activité en ce premier semestre lors de cette séance du 18 novembre 2011.

Séminaire de recherche organisé par:

Nabila Oulebsir (Université de Poitiers, CRIHA / CRIA-EHESS, Paris) ; Dominique Poulot (Université Paris I / IUF); Astrid Swenson (Brunel University, London); Laurier Turgeon (Université Laval, Québec).

• Nabila Oulebsir (Maître de conférences en Histoire de l’architecture et du patrimoine, CRIHAM / CRIA, EHESS) et Astrid Swenson (Lecturer in History, Brunel University, London).

Présentation du programme annuel du séminaire et du cycle Formation-Recherche (PFR) du CIERA pour 2011-2013 dans lequel il s’inscrit.

Nathan Schlanger (AREA : Archives of European Archaeology).

Entre savoirs antiquaires et naturalistes : numismatique et lithique au XIXe siècle.

Telle que pratiquée par John Evans (père d’Arthur de Cnossos) dans la deuxième moitié du XIXe siècle, la numismatique s’avère être une discipline éminemment  ‘transfrontalière’, brassant les savoirs et les pratiques. D’une part, au sein des sciences antiquaires, elle joue un rôle primordial dans la constitution des  savoirs sur les outils de pierre récemment découverts et attribués à l’homme antédiluvien. D’autre part, certaines perspectives et problématiques numismatiques servent à caractériser et à distinguer l’étude de l’histoire naturelle et de l’histoire humaine: les monnaies et médailles comme modèle épistémologique pour la connaissance de la nature, et aussi comme modèle d’interprétation ‘darwinien’ de l’évolution de la culture matérielle.

 Notice bio-bibliographique

 Les travaux de Nathan Schlanger portent sur les techniques et la culture matérielle en archéologie et en anthropologie, ainsi que – dans le cadre du projet européen AREA* – sur l’histoire et la politique de l’archéologie dans le contexte colonial africain et en Europe des deux derniers siècles. Il a notamment publié et dirigé les ouvrages Autour de l’homme: contexte et actualité de André Leroi-Gourhan (2004, avec F. Audouze), Marcel Mauss: Techniques, Technology and Civilisation (2006), Archives, Ancestors, Practices: Archaeology in the Light of its History (2008, avec J. Nordbladh), et Sites of Memory: Between Scientific Research and Collective Representations (2008, avec J. Maříková et S. Lévin).

*AREA : Archives of European Archaeology – http://www.area-archives.org/



Citer ce billet
Nabila Oulebsir (2011, 1 novembre). Le savoir archéologique à ses frontières. Frontières du patrimoine : circulation des savoirs, des objets et œuvres d'art. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sr6t

Nabila Oulebsir

Université de Poitiers / Centre Georg Simmel, UMR 8131 CNRS-EHESS

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.