À PROPOS / ABOUT

Please, see the english version below :

PROJET FORMATION RECHERCHE  2011-2014

FRONTIERES DU PATRIMOINE : CIRCULATION DES SAVOIRS, DES OBJETS ET OEUVRES D’ART

Le projet de recherche accueilli au  Centre Georg Simmel. Recherches franco-allemandes en sciences sociales (UMR 8131 du CNRS), de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS, Paris), est soutenu par le Centre interdisciplinaire d’étude et de recherche sur l’Allemagne (CIERA) dans le cadre du programme formation recherche (PFR 2011-2014). Il s’organise autour d’un séminaire mensuel à Paris et à Poitiers, et s’accompagne d’ateliers et d’un colloque programmés à Berlin,  Londres, Paris et Poitiers.

Responsable scientifique du projet PFR

Nabila Oulebsir, Maître de conférences en Histoire de l’art contemporain (Histoire du patrimoine et de l’architecture), à l’Université de Poitiers, Département d’Histoire de l’art et Archéologie, Faculté de Sciences humaines et Arts.

Responsables scientifiques du séminaire mensuel

Nabila Oulebsir, Maître de conférences en Histoire de l’art contemporain (Histoire du patrimoine et de l’architecture), à l’Université de Poitiers, Département d’Histoire de l’art & Archéologie, Faculté de Sciences humaines et Arts.

Dominique Poulot, Professeur en Histoire de l’art moderne (musée et patrimoine), à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Il est également ùeùbre senior de l’Institut Universitaire de France.

Astrid Swenson, Lecturer en Histoire de l’Europe à Brunel University, Londres.

Laurier Turgeon, Professeur d’ethnologie à l’Université Laval, Québec, Canada.

Argument scientifique

Le  séminaire Frontières du patrimoine développe ses réflexions autour du déplacement des objets et œuvres d’art, tout en s’intéressant à la circulation des savoirs sur le patrimoine. Nous proposons d’analyser les contours et les limites de la notion de patrimoine matériel et immatériel, la circulation des savoirs et les débats suscités par le déplacement des objets en divers contextes (Europe, Afrique du Nord, Amériques…). Dans une perspective transnationale et transculturelle, sont privilégiées d’une part une démarche historienne analysant les situations de conflits (guerres napoléoniennes, empires coloniaux français et britannique, les deux guerres mondiales, les décolonisations) en rapport à la question patrimoniale, induisant des mouvements d’oeuvres et d’objets, et d’autre part, une approche très contemporaine, celle du temps présent qui voit à l’échelle mondiale une reconfiguration des musées (Paris, Londres, Berlin, Alger, Montréal…) et une réorganisation de leurs collections patrimoniales impliquant un déplacement d’objets d’un lieu vers un autre, du Louvre à Abu Dhabi par exemple, y compris à l’intérieur des frontières nationales : de Paris à Marseille, à Metz ou Lens, de Dahlem au Mitte (Berlin), du Musée des Antiquités et d’Art Musulman d’Alger au Museum of Islamic Art, ou même l’inclusion d’une église à un musée comme celle d’Erksine and American au musée des Beaux-Arts de Montréal, etc.).

Outre ce phénomène de mobilité des objets qui leur fait régulièrement changer de statut et de sens (du colonial au national et transnational, de l’usage anthropologique à l’esthétique, du cultuel au culturel…), nous insisterons sur les nouveaux champs disciplinaires qui se dessinent progressivement autour de l’archéologie, l’histoire de l’art, l’histoire de l’architecture, l’histoire des sciences, l’ethnologie, etc., suscitées par l’évolution du champ patrimonial (conservation, restauration, réhabilitation, réemplois, numérisation, exposition virtuelle, bases de données…), à l’origine de l’émergence de nouveaux savoirs spécialisés.

RESEARCH TRAINING PROJECT 2011-2014

BORDERS OF HERITAGE: CIRCULATION OF KNOWLEDGE, OBJECTS AND WORKS OF ART

The research project hosted at the Center Georg Simmel (UMR 8131 CNRS), of the Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS, Paris), is supported by the Interdisciplinary Center for Study and Research on Germany (CIERA) and is included in the research training program PFR 2011-2014. It is organized around a monthly seminar in Paris and Poitiers, and is accompanied by an international colloquium and 3 workshops planned in Berlin, London, Paris and Poitiers.

Scientific organiser of the PFR project

Nabila Oulebsir is senior Lecturer and researcher in History of Contemporary Art(Heritage and Architecture), at University of Poitiers, Department of Art History and Archaeology, Faculty of Human Sciences and Arts.

Scientific organisers of the monthly seminar

Nabila Oulebsir is senior Lecturer and researcher in History of Contemporary Art (Heritage and Architecture), at University of Poitiers, Department of Art History and Archaeology, Faculty of Human Sciences and Arts.

Dominique Poulot is Professor in History of Modern Art (Museum and Heritage) at University Paris I Panthéon-Sorbonne. He is also senior member of the Institut Universitaire de France.

Astrid Swenson is Lecturer in History of Europe at Brunel University, London.

Laurier Turgeon is Professor of Ethnology at University of Laval (Quebec).

The project Borders of Heritage aims to analyze the boundaries of the tangible and intangible concept of heritage, the circulation of knowledge and the debates generated by the displaced objects and works of art in various contexts (Europe, North Africa, Americas …), in a transnational and transcultural perspective. Two approaches are favored: An historian approach which analyzes the conflict situations in relation to the heritage issue, and a very contemporary approach which sees global reconfiguration of Museums (Paris, London, Berlin, Algiers, Montreal …) and a reorganization of their heritage collections, objects movement from one place to another, including inside national boundaries.

Nabila Oulebsir

Université de Poitiers / Centre Georg Simmel, UMR 8131 CNRS-EHESS

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Circulation des savoirs, des objets et oeuvres d'art